Le leadership partagé des personnels de direction

Eric Tournier m’a demandé d’écrire un chapitre consacré au leadership dans l’imposant ouvrage qu’il a coordonné « les personnels de direction en EPLE » publié par Canopé : https://www.reseau-canope.fr/notice/les-personnels-de-direction-en-eple.html

En voici les premières lignes :

 » Au sein d’un système éducatif français centralisé, la place des établissements scolaires a longtemps été seconde par rapport à l’État (ministère et rectorat) et aux représentants professionnels organisées selon des logiques nationales (associations de spécialistes et syndicats catégoriels). L’identité professionnelle de la plupart des personnels éducatifs reposait essentiellement sur leur position statutaire et leur affiliation disciplinaire, les deux étant définies à un niveau national. On peut décerner une évolution progressive depuis une quarantaine d’années vers une plus grande identité organisationnelle de l’établissement, aussi bien à travers la réglementation des EPLE et des personnels de direction qu’à travers l’enjeu croissant de l’image des établissements, la prise en compte de leur culture locale, la définition de projets particuliers, etc.[1]

De la direction au leadership d’établissement

Cette évolution donne une place croissante au leadership d’établissement et en particulier au leadership partagé. Celui-ci apparait souvent comme la seule façon de mettre en œuvre une politique d’établissement dans un contexte où les directions n’ont finalement que peu de pouvoirs, par exemple dans le domaine du recrutement des personnels, de leur rémunération, du temps de service des enseignants comme de l’essentiel des programmes curriculaires.

Pourquoi parler de leadership plutôt que de direction ? S’agit-il d’un simple effet de mode, l’utilisation d’un terme anglais apportant un effet de légitimité à moindres frais ? Nous allons voir qu’en la matière, malheureusement, le mot français de « direction », comme ceux de pilotage, de gouvernance ou d’encadrement, qui renvoient chacun à des univers de références particuliers, ne parviennent pas à recouvrir la même signification. Lorsqu’on utilise le terme de leadership on vise en effet des rôles d’impulsion, d’entrainement et de coordination qui ne sauraient se confondre avec les rôles de contrôle, d’arbitrage ou d’autorisation qui caractérisent souvent les attributs formels de la direction au sein de la ligne hiérarchique.

Dans le contexte des chefs d’établissements en ce début du XXI° siècle, certains chercheurs avancent même que la compétence emblématique du chef d’établissement est de plus en plus celle du leadership scolaire qu’on peut définir comme une capacité à peser sur l’action enseignante[2] , qui se substitue ou se réarticule avec la figure originelle du chef d’établissement pédagogue, ancien enseignant choisi parmi ses pairs comme un « primus inter pares » ou celle du « manager de la République »[3] qui coordonne et organise l’établissement. La légitimité de ce chef d’établissement qui sort de son domaine administratif pour s’occuper de questions professionnelles et pédagogiques est néanmoins toujours fragile et à conquérir : le leadership partagé est le résultat d’un engagement des directions accepté et relayé par les personnels de l’établissement pour dépasser les séparations et les tensions traditionnelles entre logiques bureaucratiques et logiques professionnelles. En quoi cela consiste-t-il ?  » (…)


[1] Buisson-Fenet Hélène & Rey Olivier (dir.), L’autonomie de l’établissement, avec ou contre les enseignants ?, Lyon, ENS Éditions, coll. « Entretiens Ferdinand Buisson », 2017.

[2] Buisson-Fenet Hélène. « Les chefs d’établissement français croient-ils au leadership ? Incertitudes des conceptions et contingences des pratiques de mobilisation » In Dutercq Yves et al. (dir.), Le leadership éducatif, Louvain-la-Neuve, De Boeck, 2015, p. 71-85.

[3] Barrère Anne, Sociologie des chefs d’établissement, Paris,  PUF, 2006.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search