Apports et impacts du programme PISA sur les systèmes éducatifs

<![CDATA[Les résultats de PISA (programme pour l’évaluation internationale des élèves) sont depuis 2001 rendus publics tous les trois ans et suscitent un flot croissant de commentaires sur les diagnostics qu’ils permettent de dresser de notre système éducatif. Même si la dimension « palmarès » est souvent la plus connue, ce n’est sans doute pas son aspect le plus intéressant.
Ce programme de l’OCDE constitue un réservoir de données sans précédent que de nombreuses recherches exploitent depuis plusieurs années.Il permet de mieux comprendre quelles sont les spécificités de notre école, au regard des résultats et des comportements des élèves français de 15 ans comparés à ceux de leurs camarades des autres pays concernés par l’enquête. Il offre également une vision renouvelée des relations entre performances et structures des systèmes éducatifs, posant par exemple sous un nouveau jour l’alternative entre tronc commun ou filières séparées durant la scolarité obligatoire.
Sa régularité au niveau international permet aussi de nourrir les réflexions sur la diversité des approches et des appropriations de PISA au niveau national. Entre le choc PISA en Allemagne, l’indifférence polie aux États-Unis ou la prise en compte tardive en France, on constate une utilisation différente des résultats de l’évaluation de l’OCDE dans le débat public. Outil de dialogue entre le monde de la recherche et celui des décideurs, l’enquête internationale constitue un enjeu fort de politique éducative.
Ce dossier propose par conséquent une introduction aux savoirs qui ont pu être produits à partir de PISA ainsi qu’aux utilisations qui ont pu être faites des résultats de cette enquête internationale comme outil de pilotage éducatif.
[gview file=”http://pratiquedu.hypotheses.org/files/2011/10/66-octobre-2011.pdf”]
 ]]>


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.