L'évaluation des compétences

<![CDATA[La question des contenus d'enseignement m'intrigue depuis quelques années. Qu'est-ce qu'on essaye de faire apprendre ? Pourquoi faire apprendre ceci plutôt que cela ? Faut-il transmettre des savoirs savants ou des savoirs utiles ? Comment sont décidés les programmes ? Quelle logique dans la chaîne des connaissances enseignées, de la maternelle à l'université ?
Ces questions, qui me semblent passionnantes sont pourtant finalement bien peu traitées, tout du moins en France. Rien à voir avec le flot de travaux que l'on peut trouver sur les pratiques enseignantes ou les didactiques disciplinaires, qui se posent plutôt la question du "comment?" plutôt que celle du "pourquoi ?".
C'est pourquoi je ne manque en général pas l'occasion d'approcher le sujet de ce qu'on enseigne.
C'est ainsi qu'après un dossier sur l’approche par compétences en 2008, une série de conférences en 2009 sur les enjeux du passage des savoirs aux compétences, un dossier, plutôt théorique, sur les concepts de curriculum et de réformes curriculaires en 2010, des interventions sur la question du socle commun et divers travaux sur l’évaluation des élèves, j’ai abordé ce mois ci la délicate question de l’évaluation de compétences.
Un dossier difficile à réaliser, devant le peu de travaux existants et le manque de comparaisons internationales, faute de concepts véritablement communs.
 
[gview file=”http://pratiquedu.hypotheses.org/files/2012/06/76-juin-2012.pdf”]]]>


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.